Une méthode originale pour progresser aux jongles

1. Vous avez des difficultés à faire progresser vos joueurs aux jongles ?
2. Ils ne progressent que d’un seul pied et ont un pied très fort et l’autre (très) faible ?
3. Les jongles vous prennent beaucoup de temps dans votre séance pour une progression limitée ?
4. Vos joueurs sont difficiles à gérer pendant les jongles et sont dissipés, inattentifs ?
5. Vous ne savez pas trop comment remotiver vos joueurs aux jongles ?
6. Vous-mêmes êtes peut-être aussi démotivé ?

Si vous avez répondu « oui » à au moins une de ces questions, lisez les lignes suivantes et découvrez ma méthode originale et ludique :
la pyramide de jongles.


Avec la pyramide de jongles,
1. vous allez faciliter une progression régulière et individuelle de vos joueurs
2. vous allez les faire progresser sur leurs 2 pieds, mais pas que
3. vous pourrez mettre facilement et rapidement en place les jongles dans votre séance
4. vos joueurs pourront être en autogestion (plus ou moins selon les catégories)
5. vos joueurs seront remotivés et intéressés
6. vous serez vous-mêmes remotivé

Comment mettre en place cette méthode ?
– prenez une feuille et dessinez un triangle : ce sera notre pyramide,
– divisez la pyramide en plusieurs niveaux sur la hauteur,
– divisez chacun des niveaux en différentes cases,
– inscrivez dans chaque case un jongle à réaliser : on appellera cela un défi.
À vous de décider des défis de la pyramide : cela peut aller de simples jongles avec chacun des pieds, aux jongles de la tête, en passant par des jongles alternés avec les 2 pieds, des surfaces de contact différentes de la jambe, un nombre maximal de jongles pendant une durée (1 min par exemple)… Seule limite : votre imagination.

Les règles du jeu :
– pour passer au niveau supérieur, il faut réussir tous les défis du niveau en cours
– les défis d’un même niveau sont réalisés dans un ordre quelconque : le joueur fait comme il veut,
– quand un défi est réussi, indiquez sa date de réalisation dans la case correspondante de la pyramide.

Précautions :
Lors du choix des défis, faîtes attention aux points suivants.
– Prenez soin de faire une progression « limitée » de la difficulté entre vos niveaux.
=> une augmentation trop importante de la difficulté démotive, car il réduit notre perception dans nos propres capacités de réussite.
– Ne mettez pas trop de niveaux dans la pyramide, ni trop de défis dans un même niveau (surtout celui de la base de la pyramide).
=> un objectif trop lointain démotive, car on a l’impression de ne pas en voir le bout et de ne pas progresser suffisamment.

Préférez la création d’une autre pyramide quand la 1ère est terminée avec des défis plus durs et ainsi de suite. Une pyramide « débutant », une autre « intermédiaire » et une autre « expert » est une bonne idée. Cela motivera encore davantage vos joueurs : c’est un défi de plus de changer de pyramide !

Derniers détails
N’hésitez pas à personnaliser les défis selon les joueurs. Ainsi, chacun aura SA pyramide et cela mettra chacun des joueurs en compétition face à lui-même plutôt que face aux autres.
De plus, avec des défis personnalisés, tous vos joueurs progresseront, les plus faibles comme les plus forts. Par comparaison, dans l’exercice classique des jongles (être celui qui fait le plus de jongles), les plus forts progressent juste ce qu’il faut pour rester les plus forts et les plus faibles arrêtent de progresser quand ils perçoivent que de toute façon ils ne pourront jamais rattraper les plus forts. Surtout si en plus l’éducateur offre une récompense aux meilleurs (déjà vu) car ce sont toujours les mêmes. Donc au final, même si au début les joueurs semblent progresser, sur le long terme la motivation de tous baisse entraînant également une baisse de la progression.

Visuellement, l’enfant « monte » en difficulté en montant dans la pyramide. Inconsciemment, il se sent progresser.

Cela remotive aussi l’éducateur qui devient l’animateur de ce jeu et peut l’inclure sans souci dans sa séance, alors qu’avant il demandait aux joueurs de jongler pendant qu’il préparait l’exercice suivant.

Évolutions
– créer des équipes avec des défis collectifs à réaliser (ex. : jongles entre les joueurs sans que le ballon ne touche le sol) ou en se répartissant les défis entre joueurs selon leurs compétences du moment.
– donner la pyramide à faire à la maison en faisant régulièrement le point dans la saison sur la progression des joueurs.

Pour aller plus loin :
– pour les plus pointus informatiquement, vous pouvez créer cette pyramide sur un tableur (LibreOffice, Excel…) et y noter les résultats de vos joueurs pour en ressortir ensuite une courbe de progression. Vous pourrez la montrer à chacun de vos joueurs pour qu’ils soient encore plus motivés, qu’ils aient conscience de leur progression, surtout s’ils bloquent sur un niveau/défi.
– utilisez la pyramide dans d’autres domaines (ex. : planification de la saison, étapes à réaliser dans un projet, à l’école…).