J’ai mal au talon

Quel éducateur n’a jamais entendu cette phrase d’un de ses joueurs lors d’un match ou d’un entraînement ?

Si l’enfant ne s’est pas pris de coup et s’il s’est bien échauffé il y a de fortes chances pour que ce soit dû à la maladie de SEVER.

Dans cet article, je vous propose de faire un point sur cette maladie.

Attention, les lignes qui suivent ont pour unique but de vous informer sur cette maladie et de vous permettre de donner une première information à votre joueur. Il est bien évident qu’en 1ère intention, la consultation d’un médecin par la famille est prioritaire pour l’établissement du diagnostic.

 

C’est quoi la maladie de SEVER ?

La maladie de SEVER, décrite par James Warren SEVER en 1921 est une ostéochondrite du pied, appelée également « apophysite postérieure calcanéenne » (wikipédia).

Hein ?? Quoi ?

 

Explication

Pendant la croissance, les os grandissent (logique). Mais parfois, cette croissance ne se fait pas normalement : c’est l’ostéochondrite et c’est ce qui se passe dans la maladie de SEVER avec l’os du talon, appelé calcanéus (ou calcanéum).

Cette anomalie de la croissance du calcanéus se fait à un endroit bien précis : à l’arrière, là où est fixé le tendon d’Achille car celui-ci surexploite cette partie osseuse sur laquelle il est fixé. Il se produit alors une inflammation : c’est l’apophysite (inflammation) postérieure (à l’arrière) calcanéenne (du calcanéus).

 

Qui est concerné ?

Nous venons de le voir, cette pathologie bénigne est due à la croissance et à un surmenage du pied. Elle touche ainsi essentiellement les enfants sportifs (ou actifs physiquement) de 8 à 16 ans environ, avec un pic entre 12 et 15 ans.

Elle concerne principalement les garçons et peut toucher aussi les enfants en surpoids (car poids trop élevé sur le talon).

 

Comment la détecter ?

La palpation du talon est douloureuse, le joueur boîte ou marche sur la pointe des pieds pour atténuer la douleur.

La douleur apparaît pendant ou après l’effort et peut s’arrêter après un court repos pour réapparaître au prochain entraînement ou match.

 

Comment la soigner ?

Dans un premier temps, l’application de glace sur le talon diminuera la douleur.

Ensuite, le problème étant très mécanique, du repos prolongé est nécessaire pour stopper ce surmenage et permettre la bonne croissance du calcanéus.

Quand je dis repos prolongé, ce qu’il faut bien comprendre c’est que s’arrêter 2 jours ne suffira pas. Il faut que l’enfant effectue un changement de mode de vie et qu’il arrête le sport. Même à la récré ! Cette situation sera sûrement difficile à vivre pour les plus jeunes.

Mais il faut que l’enfant comprenne qu’il vaut mieux s’arrêter un mois et être à nouveau performant que vouloir continuer et ne pas être à 100 %.

L’enfant pourra porter des semelles adaptées, voire utiliser le k-taping.

Enfin, cette maladie pourra réapparaître par crise mais disparaîtra après la croissance.

Pas besoin de rééducation ou d’assouplissement du tendon, cela pourrait même s’avérer néfaste.

 

Divers

Pas besoin de faire de radio, sauf pour éliminer une autre pathologie de l’os si des fois les symptômes ne seraient pas vraiment caractéristiques.

La maladie de SEVER se rapproche de la maladie d’Osgood-Schlatter pour le genou.